lundi 6 mars 2017

Le générateur de syllabes complexes

Mon fils en CE1 ne sachant toujours pas déchiffré, je me décide donc a travailler un peu les syllabes avec lui. J'ai fabriqué un générateur de syllabe tout simple, voici comment:

Sur 3 feuilles de papier, je trace 3 cercles, le premier de 10 cm de rayon, le 2 eme de 9 cm de rayon et le dernier de 8 cm de rayon.
Dans chacun des trois cercles je trace un cercle,  dont le rayon fait 1 cm de moins. Je trace ensuite des rayon afin de diviser les bandes circulaires formées en 24 pour la plus grande, 22 pour la moyenne et 15 pour la plus petite.

Bon une photo vaut mieux qu'un long discours.

Dans chaque petite case ainsi formée, j’écris soit le début (dans le plus grand cercle), soit le milieu (dans le cercle moyen) soit la fin d'une syllabe (dans le cercle le plus petit), en faisant attention a toujours écrire de l’extérieur vers l’intérieur.

J'ai plastifié chacun, avec du plastique autocollant destiné a couvrir les livres, et je solidarise le tout avec une attache parisienne. Et voila, il ne lui reste plus qu'a jouer en tournant les cercles pour lire les syllabes qui se forment.

Bien entendu , vous pouvez ne faire que 2 cercles pour faire des syllabes simples. 

Maïtresse

Maitresse

Tes mots se succèdent
D'énervement, de désespoir,
Les uns après les autres sans fin
Chaque jour je me débat
Que cela se passe au mieu
Je te répond, je lui en parle,
Aux spécialistes j'en parle aussi,
J'analyse, je cogite
Je cherche et trouve des solutions
Je m'occupe toujours plus de lui
Lui consacrant mon énergie,
J'essaye d'être ton alliée.
A le gérer, lui enseigner, si tu n'y parviens
C'est lui qui sera exclu
C'est lui qui n'aura plus d'avenir
Par ce que j'y tiens, par ce que j'y crois

Mais quant tes mots sont des jugements
Quant tes mots sont des attaques
Quant tu me prends pour ton enemi
Tous mes efforts sont anéantis
Je m'enerve, j'angoisse, je pleure
Tu me fais peur
Tout cela m'epuise psychiquement
Je n'en dors plus la nuit
Un epuisement qui flirte avec la folie

Tu comprends? J'ai besoin d'énergie
Pour tenir le coup toute une vie
A faire face chaque jour, chaque instant

Alors s'il te plait fait moi confiance,
autant que je te fais confiance
Soit mon alliée, pour le faire progresser.


La Marie

lundi 26 décembre 2016

Histoire de la petite mouche à caca

Le soir mes enfants aiment le moment du couché, je leur consacre a chacun un petit moment. Parfois je les endors, parfois je discute un peu, parfois je leur lit un livre et parfois j'invente une histoire en direct live... C'est pas toujours évident, faut quant même qu'il se passe quelque-chose, en voici une improvisées ces derniers soirs.


L'histoire de la petite mouche à caca

Il était une fois un petit asticot, qui venait de sortir de son œuf. Il était né dans un beau caca de chat. Il était heureux de vivre, mangeant allègrement son repas de caca.
Une petite abeille vint a passer, elle pris immédiatement un air dégoutté en voyant notre petit asticot.
- Ho mon dieu, bzzzzz, mais c'est dégouttant, bzzzz, tu manges du caca, beurk!!!!
- Oui, et alors et toi tu manges quoi?
- Moi, bzzzzzzz, je mange le nectar des fleurs. Répondit elle hautaine et fière
Puis elle repartit aussitôt.

Le petit asticot repris son repas, mais avec moins d'entrain. Il se posait bien des questions. Il continua sa petite vie, et un jour sa métamorphose commençât, et il se transformât en pupe, puis en une magnifique mouche ailée et virevoltant dans les airs. Il restait très gourmand, et voletait de crottes en crottes à la recherche de bons repas.

Un jour qu'il était posé sur un bien beau crottin, en pleins repas, un lapin vint a passé:
- Mais c'est dégouttant, regarde la mouche tu es en train de sucer un crottin.
- Oui, c'est mon habitude, les déjections c'est mon régime alimentaire.
- Mais c'est horrible de manger cela, tu devrais changer ce n'est pas sain.
- Mais et toi tu manges quoi?
- Je suis végétarien, je mange des feuilles et des grains.
Le lapin repris son chemin, laissant perplexe notre amie la petite mouche a caca.

Peu de temps après, La petite mouche à caca était encore en plein régal qu'un chat vint a passer.
- Miaou, Baaaaaaa, que manges tu la?
- Ben , du caca, je suis une mouche à caca, alors je mange du caca
- C'est écœurant comment peux tu manger cela??
- C'est comme ça, je suis née dedans et je n'ai toujours mangé que ça, mais je dégoûte tous le monde, j'en ai mare on me critique sans arrêt à cause de cela. Et toi que manges tu?
- Je mange de petites proies, des rongeurs et de petits oiseaux
- Ouaaaaah!!! dit la petite mouche a caca impressionnée, est ce que tu peux m’apprendre? Je souhaite devenir quelqun de meilleur, j'ai besoin de changement dans ma vie. C'est mon plus gros défaut de manger du caca, je veux évoluer, prendre ma vie en main, changer de régime alimentaire et manger de petites proies comme toi.
- Si tu veux, au contraire ça me plaira de t'apprendre a chasser.
- Merci, c'est gentil

Content d'avoir trouvé une nouvelle amie, le chat tachait d'être pédagogue.
- Tu vois, pour manger de petites proies il faut chasser. Nous les chats chassons à l’affût. Nous nous cachons et épions notre proie et des qu'elle se trouve a portée, nous lui sautons dessus, un coup de croc dans la nuque et hop l'affaire et bouclée, il ne nous reste plus qu'a la manger. Regardes!
Le chat se tapie dans l'ombre, un petit oiseau se pose, et hop il lui saute dessus, et lui met un coup de croc dans la nuque.

La petite mouche a caca n'en crois pas ses yeux de toute cette agilités. Elle le sait c'est la sa voie devenir chasseuse mangeuse de petite proie.

Le chat lui demande alors d'essayer a son tour.
La petite mouche a caca se tapie alors dans l'ombre attendant qu'un petit oiseau se pose a proximité. Là, la petite mouche a caca saute sur l'oiseau, tente de lui mordre la nuque et se fait gober par l'oiseau qu'elle espérait bien manger.

Morale de cette histoire: Malgré les critiques taches de rester toi même.
Morale de cette histoire 2: Un ami peux sincèrement vouloir t'aider et te foutre dans la m...




jeudi 8 décembre 2016

journee de deuil

Un petit poeme en cette journee, ou la soit disant democratie a toujours plu souille les plus fragile au profit du fric de ceux qui ont le pouvoir.

Merci M. Fasquelle

Une larme noire coule sur ma joue
Marque de desespoir
Nos situations critiques face au corporatisme psychanalitique
Nos vies valent miins que leur argents,
soufrances et humiliations
Resterons nous sous citoyens
Continueront t'ils a nous traiter
Pire que des chiens
a nous trainer dans la boue
Enfermant nos enfants
De force nous les arrachant
Sous l'oeil glauque et complaisant
De tous ces deputes votant

Il nous ont declare la guerre
Pour nos enfants jusqu'a la mort
Nous nous battrons
Pour qu'un jour coule sur ma joue
Une larme d'espoir

La Marie

jeudi 9 juin 2016

Routines Pictographiées


Lorsqu'on a un enfant autiste ou tdah, (moi j'ai la chance d'avoir les deux) pour les aider à gagner en autonomies on peux utiliser des routines Pictographiées. Voici les miennes, que mes garçons utilisent le matin et le soir. Je pense les refaire des que j'ai le temps, mais vous pouvez les utiliser. Il manque "FAIRE SON LIT''










mardi 7 juin 2016

Jeu concours

Bonjour a tous,

Aujourd'hui je vous propose un petit jeu concours. Pour participer, likez la page Facebook du blog de la Marie, Partagez ce concours sur votre mur, et vous pouvez poser des questions ou proposer des réponses.


Le premier qui trouvera d'ou je tire cette phrase:

"dont l'audition provoque une torpeur indicible et fait perdre toute conscience."

Gagnera un magnifique Snood que j'ai crocheté à la main.

lundi 30 mai 2016

Conférence de Tony Attwood le 21 mai 2016 PARIS

Bonjour à tous,

Comme vous le savez peut-être, Tony Attwood, l'un des plus grands spécialistes mondial du Syndrome d'Asperger était à Paris le 21 mai dernier pour donner une conférence. Et vous savez quoi ???

J’y étais ! Et même que j'ai pris des notes !
Voici donc un « petit » résumé pour ceux qui n'y étaient pas, ou ceux qui ont eu la chance d'y être mais qui auraient besoin d'un petit pense-bête.

Tony Attwood est depuis 40 ans spécialiste du Syndrome d'Asperger, il est Australien et a un fils de 30 ans William qui est Aspie.

L'exposé était en 3 parties :

- Les capacités cognitives.
- L’adolescence et la puberté.
- La gestion des émotions et de l'anxiété.

Les capacités cognitives
Asperger est une façon différente de penser, de vivre, de percevoir le monde, d'apprendre et d'aller vers les autres. Le cerveau des Asperger fonctionne différemment, ils sont souvent aux extrêmes des compétences.
Certains vont être capables d'apprendre avec facilité plusieurs langues étrangères, tandis que d'autres seront complètement incapables d'apprendre, ne serait-ce qu'une langue étrangère...

Afin de connaître les points forts et les points faibles, et de comprendre leur façon d'apprendre, un test de QI peut être très utile. Avec l'analyse des résultats du test de QI, il se dégage deux profils principaux :

Profil 1 : Les ingénieurs nés
Ils visualisent. Tony Attwood les surnomme les enfants « Lego » car ils aiment particulièrement jouer au Lego. Leur père est souvent ingénieur, voire même ingénieur informatique ou encore comptable, ou médecin. Ce sont des enfants visuels ; pour eux une image vaut mieux que mille mots, leur apprentissage sera aussi visuel. Un enseignement qui passe beaucoup par la parole peut ne pas convenir.
La pensée en langage peut les ralentir, ils ont du mal à verbaliser leur raisonnement, et ont beaucoup de mal à mémoriser ce qu'on leur dit. Ils ont une excellente mémoire visuelle, ils ont donc besoin de visualiser ce qu'ils ont à faire pour s'en souvenir.
Ils rencontrent un autre problème, par exemple dans une salle de classe, lorsque l'enseignant parle, l'enfant neurotypique (l'enfant qui n'est pas autiste) va inconsciemment amplifier le son de la voix de l'enseignant et baisser le son des camarades,du bruit de fond ; ce phénomène neurologique ne se fait pas ou se fait mal chez certains Asperger.
Pour cette catégorie d'Asperger, apprendre sur une tablette ou un ordinateur est la façon naturelle d'apprendre, car c'est visuel, ça ne parle pas, ça ne juge pas...

Profil 2 : Les "verbalizers" 
Ce sont des enfants qui ont appris à parler tôt, ils lisent beaucoup de livres. Ils aiment la littérature, ils s'évadent dans le monde des livres et ont beaucoup d'imagination. Ils sont rejetés par leurs pairs et par les enseignants ; les livres leur donnent un monde où ils se sentent bien, ce qui peut être confondu par certains psychiatres pour une psychose.

Ces enfants ont souvent un ou des amis imaginaires, d'où une confusion avec la schizophrénie. C'est une alternative à l'isolement, à la solitude. Dans la vraie vie, ils sont rejetés par leurs pairs, alors ils se réfugient dans leur imaginaire qui est plus agréable.


La vitesse de traitement

Dans les tests de QI, est évalué le temps de réponse, la vitesse de traitement est lente. Ce n'est pas un déficit intellectuel. Les Asperger doivent analyser le langage, le concept... mais aussi le visage, le ton de la voix... C'est plus long et plus gourmand en énergie. La personne autiste focalise sur chaque détail, et vérifie des cohérences, vérifie chaque lien, ce qui prend beaucoup de temps, elle est perfectionniste. Ce temps de traitement est aussi utilisé pour les émotions.

Exemple : une fillette regarde tranquillement la télévision pendant que son frère autiste est dans la pièce à coté. D'un seul coup son frère Aspie, arrive et lui met une claque. Cette violence peut sembler gratuite, et incohérente. Mais en fait, deux heures auparavant les deux enfants s’étaient disputés, et depuis deux heures, le petit garçon autiste analysait la dispute, ruminait et a réagi à retardement sur sa sœur.

Les compétences en lecture

Un enfant Asperger sur cinq a des difficultés en lecture, il déchiffre mais ne comprend pas ce qu'il lit.
Pour un adolescent Asperger, vu qu'il n'est pas populaire socialement, il lui reste son intelligence pour restaurer son estime de soi. La lecture faible empêche l'enfant de montrer son intelligence, les difficultés en lecture sont à prendre au sérieux chez ces enfants, car cela pose de gros problèmes à l'adolescence.

Certains sont hyperlexiques, les connaissances académiques sont apprises en autodidacte. Leur focus visuel est de 3 lettres au lieu de 3 mots pour un neurotypique. Le papier blanc peut être très gênant car éblouissant.

Les compétences en mathématiques
Les schémas sont adaptés à l'état d'esprit des personnes Asperger : ils peuvent percevoir les nombres comme des formes qui se combinent. Certains peuvent être excellents dans la bourse.
Le visage impassible peut être un avantage pour jouer au poker.
Le billard peut aussi être un terrain de prédilection, c'est visuel et géométrique. Les champions de billard sont souvent Asperger.
Alan Turing qui craque le code Enigma des armées allemandes durant la seconde guerre mondiale était très vraisemblablement Asperger.
De nombreux Asperger sont très bons comme hacker, ils s'amusent à hacker par pure stimulation intellectuelle.
Ils ressentent un réel plaisir dans les mathématiques.

Certains Asperger ont des difficultés en mathématiques, lorsque l’on introduit les lettres dans les équations.

Les compétences en écriture
Les Asperger peuvent avoir des difficultés à écrire, cela leur donne mal au crâne, ils font tant d'efforts pour écrire qu'ils s'épuisent et ne parviennent pas à se concentrer sur autre chose. C'est très difficile pour eux d'écrire.

L'écriture manuelle est une compétence obsolète, comme apprendre à seller un cheval pour aller à Lyon. Lorsque l'enfant a des difficultés à écrire, le mieux est d'envisager un clavier.

Le TDA/H
Les personnes Asperger ont souvent un TDA/H associé, c'est source de difficultés supplémentaires pour les enseignants. On parle plus de trouble des fonctions exécutives.

A l'adolescence, le lobe frontal est reconfiguré (le cerveau est rénové).

Le trouble des fonctions exécutives se traduit par :

- Une mémoire à court terme déficitaire.
- Des grosses difficultés d'organisation.
- Des difficultés à réfléchir à ce qu'on a à faire.
- Des difficultés à percevoir le temps.
- De l'inhibition et de l'impulsivité.
- Des difficultés d'autoréflexion
- Des difficultés à prioriser
...

Ces enfants interrompent souvent l'enseignant, ils oublient leur(s) pensée(s), donc préfèrent intervenir en classe, au moment où ils ont l'idée, plutôt que d'attendre le moment adéquat.


L'enfant Asperger cherche à faire à sa manière, mais il a besoin d'une assistance exécutive. C'est leur mère qui tient ce rôle d'assistance exécutive, le plus souvent. Si la mère ne le fait pas, l'enfant se plante.

Les devoirs à la maison
Les devoirs posent un véritable problème, l'enfant Asperger travaille deux fois plus dur à l'école, la récréation est épuisante, elle est plus difficile et épuisante que les cours de maths par exemple. Le soir l'enfant est épuisé, n'a plus aucune énergie, faire ses devoirs devient insurmontable.

Ils diront « A l'école je ne peux pas jouer, et le soir je dois refaire du travail de l'école ».

Des devoirs qui dureront 30 minutes pour un enfant neurotypique, s’éterniseront plusieurs heures pour un enfant Asperger, et lui prendront beaucoup d’énergie. Pour y pallier :

- Faire des pauses.
- Épurer l’environnement de travail.
- Les parents doivent beaucoup plus vérifier les devoirs.

L'enfant a du mal à s'y mettre, il peut réfléchir 1h pour simplement choisir un stylo. L'idéal est d’alléger le temps des devoirs, ou que les devoirs soient fait à l'école.
L'enfant, le soir a besoin de récupérer, on fait 30 minutes de devoirs et on s’arrête, on note que cela fait 30 minutes… Il est épuisé de la journée d'école, il doit récupérer. L'idéal étant d’alléger certains sujets.

Un esprit différent.
L'esprit d'un enfant Asperger est comme un train sur ses rails : s’il y a un rocher sur les rails, il déraille. En comparaison, un enfant neurotypique serait un 4*4, s’il y a un rocher sur son chemin, il le contournera ou prendra une autre route.

Les enfants Asperger sont mono-voie, ils ne se rendent pas nécessairement compte qu'ils ont besoin des autres, et ne demandent pas d'aide. Ils ont aussi du mal à apprendre de leurs erreurs.

Par exemple:
En primaire, un enfant Asperger est harcelé, il ne sait pas quoi faire et bang, il frappe le harceleur. Si on lui demande ce qu'il aurait pu faire d'autre pour se sortir de cette situation il répondra : 

- le frapper sur l’épaule.
- lui donner un coup de pied.
...

Il ne va penser qu'à frapper, pas à fuir par exemple. Ils ont du mal à passer à une autre idée.

Gestion des émotions

Il est nécessaire de les calmer avant de pouvoir parler aux Asperger et de les faire réfléchir. Lorsqu'ils sont énervés, leur QI baisse de 30 points. Il est donc nécessaire de leur expliquer que, lorsqu'ils ont un problème, il faut d'abord qu'ils se calment, pour réfléchir à comment en sortir.

Ils ont aussi du mal à imaginer que l'on puisse faire plusieurs choses différentes avec un même objet.

Les enfants Asperger ont tendance à repérer les erreurs des autres et à le dire, ce qui n'est pas toujours apprécié, notamment par certains enseignants. Ils identifient leurs erreurs et sont angoissés jusqu’à ce que celles-ci soient corrigées.

Ils ont aussi tendance à abandonner rapidement pour éviter la douleur émotionnelle de l’échec.

Il est nécessaire de travailler avec eux la gestion des émotions. La quantité d’énergie nécessaire à gérer l'anxiété n'est donc pas utilisée pour les apprentissages scolaires.
Ils ont une phobie de l'erreur qui les amène à abandonner rapidement, voire à refuser de faire, par la crainte de paraître idiot.
En cas d'erreurs, les commentaires par les pairs vont les convaincre de leur médiocrité, ils ont alors une volonté d'avoir raison.

Ils ont tendance à critiquer et repérer les erreurs des autres, ce qui sera pris pour de l’arrogance.

L'enfant Asperger s'identifie à l'enseignant, l'imite, corrige les autres, fait la police, s’intéresse à des centres d’intérêts d'adultes. Ils se perçoivent comme des adultes. Bien leur préciser que l'adulte n'est pas parfait. Leur expliquer que poser des questions et demander de l'aide est une preuve d'intelligence.

L'anxiété affecte l'apprentissage, ils utilisent leur cerveau un peu comme un classeur. Mais lorsqu'ils sont stressés, ils ne parviennent pas à ouvrir ce classeur. La gestion des émotions va permettre d’améliorer l'apprentissage (ça se retrouve aussi chez les autres enfants).

Le concept de cohérence centrale

Les enfants Asperger ont une bonne prise en compte des détails, mais ils ont des difficultés à voir les choses dans leur globalité. Ils voient comme s’ils regardaient à travers un tube, tout est vu de manière isolé, contrairement à l'enfant neurotypique qui verra plutôt dans la globalité, sans s’intéresser aux détails.

En rentrant dans une salle, un enfant neurotypique remarquera les gens, cherchera une personne connue parmi la foule présente dans la pièce. Il ne s’arrêtera pas sur le motif de la moquette. En entrant dans une salle, un enfant Asperger focalisera sur les détails comme le motif de la moquette. Ils ont l’œil pour les détails, cela peut leur permettre de reproduire avec réalisme en dessinant.

Sur un visage, un enfant Asperger voit un 11 se former entre les deux yeux avec des rides. Si on lui apprend que ce 11, ces deux rides entre les deux yeux est synonyme d'être fâché, il risque d'interpréter les rides de sa grand mère comme de l’énervement.

Les enfants neurotypiques se souviendront des événement sociaux (tel jour, j'ai joué avec mes copains, ou tel autre jour je suis allé visiter ma mamie...), l'enfant Asperger lui, se souviendra de détails comme une plaque d'immatriculation.

Les enfants typiques veulent faire plaisir aux autres pour appartenir à un groupe, tandis que les enfants Asperger veulent réussir sans faire d'erreurs.

En classe

Les enfants Asperger ont des centres d’intérêt qui vont les motiver pour apprendre, ils ont besoin de se sentir intelligents. Faire intervenir la vanité intellectuelle est assez efficace.

Les enfants Asperger détestent les enseignants qui crient, ils ne supportent pas les cris. Il leur faut des routines, une classe réglée comme une horloge Suisse, un bureau épuré avec une liste des choses à faire.

Les 3 problèmes des AVS : sous payés, sous évalués, sous formés.

Certains enseignants comprennent très bien le fonctionnement des enfants Asperger, et d'autres pas du tout. La relation à l'enseignant sera primordiale, les Aspies savent rapidement si une personne les comprend ou pas.

Deux type d'enseignants comprennent les enfants Asperger :
- Les enseignants Asperger eux-mêmes, ils comprennent ces enfants car ils fonctionnent de la même manière.
- Les enseignants très empathiques, avec une intelligence sociale hors norme : leurs compétences sociales va leur permettre de se mettre à la place de cet enfant et de comprendre son fonctionnement.

Exemple : Un jeune Asperger était tellement harcelé par ses pairs que durant la récréation il se réfugiait dans un placard. L'enseignant le trouvant a compris, que l'enfant avait besoin de se réfugier là, et l'a laissé y rester plutôt que de l'obliger à aller dans la cour.

3 groupes

On peut distinguer 3 groupes différents d'enfants Asperger :

- L'enfant Asperger voit d'autres enfants qui jouent, il regarde, n'aime pas le jeu des enfants, alors il préfère jouer au Lego tout seul, ce sont des enfants isolés et introvertis.
- L'enfant Asperger qui va vers les autres, il veut faire partie du groupe mais ne lit pas les signaux non verbaux (sourire = feu vert, froncement de sourcils = orange, pleurs = rouge) Il fait des erreurs sans arrêt.
- L'enfant Asperger qui ne comprend pas, alors il observe les autres et imite les enfants les plus populaires. Ils se créé un masque, en analysant et en créant des schémas. Ces enfants feront d'excellents psychologues, ils seront alors les psychologues idéaux pour les enfants Asperger.

Fonction des intérêts spéciaux
Lihana avait peur des araignées, alors elle s'est mise à avoir un intérêt spécial pour les araignées. Plus elle en sait, plus elle maîtrise et moins elle a peur des araignées.
L’intérêt spécifique est un orgasme intellectuel, attention au risque addictif. Attention principalement à l'addiction aux jeux vidéo.
Mais l’Intérêt spécifique détend.

Les fonctions des intérêts spéciaux sont de plusieurs ordres :

- Création d'un monde alternatif. Ils se créent un monde où ils se sentent bien, pour échapper au monde réel où ils sont rejetés.
- Ils donnent un sens à l’identité. Ils peuvent se passionner pour les super héros par manque d'estime.
- C'est un domaine de plaisir.
- C'est un domaine de respectabilité. Cela leur permet d'avoir du talent et donc d'être estimé, et ainsi de remonter l'estime de soi.
- L’intérêt spécifique détend et déstresse.
- L’intérêt spécifique rafraîchit, redonne de l’énergie.

On observe des différences de réactions, d’un pays à l’autre, face aux intérêts spécifiques. Pour un collectionneur de brosses à toilettes, en France il sera envoyé chez le psy, en Angleterre on fera un documentaire sur lui…

Les universités sont de bons endroits pour les personnes autistes, elles sont payées pour parler de leur intérêt spécifique et travailler dessus.

Un changement d'attitude s’observe lorsque la personne Asperger parle de son intérêt spécifique.
Un intérêt morbide ou macabre peut être signe d'une dépression ou de harcèlement, il signe un haut niveau d'anxiété.

Si l’intérêt prend trop de place, c'est signe de dépression.

Comment limiter un intérêt spécifique ?
- Conditionner l'accès à l’intérêt spécifique afin de motiver pour une tache: "Quand tu auras fini tes devoirs, tu pourras jouer à l'ordinateur."
- Tu as le droit à 2h, mais tu peux gagner plus de temps sur ton intérêt en faisant telle ou telle tache.

Punir de l’intérêt spécifique risque de mettre la personne Asperger dans une profonde détresse, ou entraîner une vengeance.

Les intérêts spécifiques peuvent être un frein ou ne pas être un atout pour la socialisation. Mais en sciences ou en art, il s'agit clairement d'atouts.
Einstein et de nombreux prix Nobels sont Asperger ainsi que des artistes.

Ils ont des talents :

- Ingénieur
- Mathématicien
- Musicien
- L’art
- L’imagination
- Les animaux

Si les autistes n'existaient pas, l'être humain vivrait encore probablement dans les cavernes. Mais comme la personne Asperger est socialement moins douée, et différente, elle est humiliée, harcelée et rejetée.

L'adolescence et la puberté
Les changements corporels

A la puberté, certaines parties du corps changent et deviennent intéressantes. Ces changements angoissent les personnes Asperger car ils supportent mal le changement.
Les neurotypiques échangent entre eux, ce qui leur permet de se rassurer sur le fait que c'est normal...
Les Asperger étant isolés socialement, n'ont pas cette possibilité d'échanger avec leurs pairs du même âge, il est nécessaire de leur donner des informations précises sur les changements, parler des règles, des érections et pollutions nocturnes, de la transpiration et de son odeur, de l’hygiène, du maquillage aussi...

Ne pas hésiter à faire un tableau récapitulant tout ce qu'il y a à faire pour maintenir l’hygiène corporelle.

L'appartenance au groupe
A l'adolescence, l'appartenance au groupe est plus important (compliment de maman = 1 point d'estime de soi, compliment des copains = 100 points). Les personnes Asperger ont besoin d'un ami, ils se sentent seuls, ressentent un profond sentiment de solitude. Cet ami doit les accepter pour ce qu'ils sont, or personne ne les accepte tels qu'ils sont.

Les filles Asperger sont mal à l'aise avec l'empathie. L'utilisation de l'humour par les personnes Asperger est décalé par rapport aux autres. On ne fait pas les mêmes blagues à sa grand-mère et à ses potes du lycée.

La solitude est un problème, mais le rejet est encore pire.
Comment intégrer un groupe ? Certains vont exploiter les Asperger et leur volonté à se faire des copains. Parfois les seuls groupes qui les acceptent sont ceux qui les utilisent.

Les sports peuvent permettre de créer du lien chez les garçons, sauf que les enfants Asperger ne sont pas doués pour le sport. Chez les filles, ce sont les ragots qui créent du lien, mais les filles Asperger n'aiment pas trop les ragots...

Les amis de ces enfants vont être les animaux, ou sur internet. L'adolescent joue à des jeux vidéo, il devient fort à ces jeux. Par la suite de nombreux participants du jeu souhaitent des conseils de sa part et veulent le rejoindre. Il devient alors populaire dans ce type de jeux.
Mais si le groupe prévoit une réunion pour jouer sur le jeu à 19 h, et que papa dit
"A table !", cela va rapidement entraîner un conflit avec le jeune.

Les cours de théâtre vont aider l'enfant à socialiser, à jouer la comédie. La vie est une pièce de théâtre sans script. Cela leur permet de porter un masque et de devenir populaire, mais pendant un certain temps seulement car c'est très gourmand en énergie.

Le lycée les épuise au niveau des contacts sociaux, alors quand ils rentrent à la maison, ils s'isolent complètement, c'est un château fort qui va les isoler, afin qu'ils soient seuls et tranquilles. Le Syndrome d’Asperger est un problème avec les autres, « quand je suis seul je suis normal, plus aucun problème ».

Certains finissent par ne plus vouloir sortir de leur chambre. Il peut être intéressant de faire une liste de tâches à faire afin de les inciter à ne pas rester enfermé dans leur chambre et à devenir des ermites.


La sexualité
La sexualité est un problème pour tous les adolescents et encore plus pour les adolescents Asperger. Ils ont leur première aventure en moyenne 5 ans après les neurotypiques.

C'est l'art subtil du flirt qui leur est difficile, ils ne comprennent pas le langage corporel, ils ont des difficultés avec la réciprocité et l'expression des émotions.

Un garçon Asperger était harcelé violemment par les autres. Une fille de la classe prend un jour sa défense. Le garçon Asperger l'a ensuite suivi partout, parce qu'il se sentait en sécurité avec elle. Mais l'enseignant a interprété ce comportement comme du harcèlement.

A l'adolescence, les filles vont s’intéresser aux gars chics, populaires, cools. Les qualités des garçons Asperger (fidélité, persévérance....) les intéressent plus tard, quand les filles commencent à s’intéresser à la maternité.

Qui tombe amoureux d'un Asperger ?

Ils se retrouvent dans leurs centres d’intérêts. On trouve aussi des personnes qui sont dans l'aide, ou alors des Asperger. Dans les familles, il peut y avoir des enfants des deux extrêmes.

L’intérêt restreint d'une personne Asperger peut être une autre personne. C'est dans les films qu'ils apprennent comment se comporter, mais les films montrent rarement comment cela se passe après le mariage.

Les Asperger sont vulnérables, cela inspire certains qui s'amusent à faire des paris, à savoir qui sortira avec l'Aspie.

Les groupes d'amis se donnent des conseils, voire jouent les entremetteurs, ou tâtent le terrain. La fille Asperger est seule, elle voit les garçons qui s’intéressent à elle et ne se rend pas compte qu'ils ne sont pas amoureux ; beaucoup de filles Asperger se font violer.
Des expressions comme « t'es chaude ? » peuvent être prises au sens littéral.

Les adolescents Asperger se basent sur les films, la TV, le porno ... pour s'informer et comprendre, mais parfois comprennent de travers et certains films ne sont pas réalistes.
L'isolement ajouté au besoin d'informations fait qu'ils se tournent vers le porno, qui devient un mentor, et pas de risque d'être ridicule quant on est seul avec l’écran. Le porno peut ainsi devenir un intérêt spécifique, et mener certains vers le visionnage de films pédopornographiques sans qu'ils soient nécessairement pédophiles.

Les filles adolescentes

Le plus souvent les filles observent, analysent et imitent leurs pairs. Elles font semblant. Arrivées à l'adolescence, elles vont, soit :
- Devenir nonne, préférant leurs intérêts spécifiques ; elles vont à l'école pour apprendre et ne font qu'étudier.
- Enfreindre les règles sociales par ras le bol et aller vers la drogue, parfois les jeunes filles veulent changer de genre pour résoudre leurs problèmes.

Certaines ont des problèmes avec le maquillage et le parfum, du fait des hyper-sensorialités.
Les parfums des autres les dérangent.
Le maquillage est soit rejeté, soit au contraire devient un intérêt restreint.

Nombreuses sont celles qui ne mettent ni talons, ni robes qui sont inconfortables et/ou pas pratiques. Elles ont peu ou pas d'amies pour faire du shopping.

Elles sont des proies faciles, gentilles, en recherche d'amitié, sans percevoir les intentions des autres. De nombreux livres existent pour les femmes Asperger, qui parlent des règles non écrites pour être en sécurité avec les hommes.

Certaines sont asexuées, ça ne les intéresse pas. Elles se sentent vulnérables aux moqueries. Elles se sentent plus en sécurité dans le célibat. Leur plaisir est dans leur intérêt restreint et ça leur suffit.

Le jeu de la séduction

Exemple d’un programme pour adolescents autistes sur le jeu de la séduction :
Dans ces groupes, des adolescents qui, pour une majorité n'ont aucune expérience.

- Leurs sources d'informations sont les films.
- Leur apprendre les compliments mais, faire attention à certains compliments qui sont mal pris comme "Tu as de jolis nichons".
- Comment savoir qu'on intéresse quelqu’un ? Explications sur le langage corporel, et sur les signes qui montrent qu'une personne vous aime bien. (Si la personne vous fait des compliments, si elle veut s’asseoir à coté de vous...)
- Quand demander un rdv à quelqu’un ? Pour les jeunes filles, surtout éviter les environnements ou il y a de l'alcool ou encore les endroits ou on peut mettre de la drogue dans le verre.
- Quel type de rdv, le rêve d'un Aspie sera de regarder à 2 un ordinateur.
- Quelles sont les qualités recherchées ? Les garçons regardent les qualités physiques. Les filles s’intéressent à la personnalité, la confiance, la capacité intellectuelle, l’honnêteté. Ces qualités sont présentes chez le garçon Asperger. Les goûts varient d'une personne à l'autre.
- Les filles ne comprennent pas bien les messages qu'elles envoient avec leur tenue, donner des explications sur le sujet.
- Le rdv en lui-même, qu'est ce qu'on s’apporte ? De quoi on parle?? Le tactile, à quel point peut-on toucher l'autre ?
- Les lois, les règles sociales, les cadeaux...
- La fin de la relation : les signes, les disputes, les défauts qui ressortent et agacent, gérer le rejet.

La gestion des émotions et de l'anxiété
Les personnes Asperger sont très fortes pour s’inquiéter

C'est l’amygdale, qui est un organe de survie permettant d'alerter lorsqu'il y a un danger, et de prendre les décisions rapidement, soit de fuite, soit de se battre. Elle fait augmenter le rythme cardiaque, libère l’adrénaline...
Nous sommes les seuls « animaux » à avoir un lobe frontal, il provoque la réflexion.
La matière blanche, fait le lien entre l’amygdale et le lobe frontal.

Les personnes Asperger ont une amygdale de grande taille, et elle est faite différemment. La personne Asperger s'alerte donc pour peu de choses, des dangers moindres. Le lobe frontal reçoit les informations trop tardivement et a du mal à calmer l’amygdale.
Les personnes Asperger sont souvent les dernières à prendre conscience de leurs émotions.

Pour les aider, une montre qui mesure le rythme cardiaque pourra les informer sur leurs émotions et les aider ainsi que les proches à voir plus rapidement les périodes stressantes, les émotions de la personne Asperger.

A l'école
L'enfant est plus stressé à l'école, avec un rythme cardiaque à120 toute la journée d'école. Quand l'enfant est en détresse on ne parvient pas à le consoler. Le mieux est d'attendre que cela retombe. Il passe directement de calme à complètement en rage en très peu de temps.

L'empathie

La sensibilité émotionnelle : les enfants Asperger ressentent très fortement les émotions, les sentiments des autres. Ils ont un type de réaction inconsciente aux émotions des autres, un sixième sens. Il peut alors y avoir une fuite des relations sociales car toutes les émotions des autres, c'est trop a gérer.

Nous distinguons 3 sortes d'empathies :

- L'empathie cognitive.
- L'empathie émotionnelle.
- L'empathie compassion.

Lorsque l'on montre une personne en souffrance à une personne Asperger, son rythme cardiaque augmente beaucoup plus que celui d'une personne neurotypique dans la même situation.
Par contre, les Asperger ont souvent beaucoup de mal à répondre adéquatement. Si une personne leur confie des malheurs, ils lui prépareront une tasse de thé, lui feront la vaisselle, ou encore raconteront une blague.... Mais ne vont pas écouter la personne, ni l'embrasser ou la consoler....

Gestion de l'anxiété

- Les routines et les rituels permettent de diminuer l'anxiété. Les Asperger ont des comportements superstitieux, des routines qui les rassurent. Mais les routines peuvent devenir envahissantes.
- Les intérêts spécifiques permettent d'aider à gérer l'anxiété. Mais leur interdire l'accès à leur intérêt spécifique va mener à la colère.
- L'explosion, la dramatisation intense va permettre ensuite de se sentir mieux. C'est un peu comme une envie de vomir, on est très mal avant, c'est très désagréable, mais une fois qu'on a tout sorti on se sent beaucoup mieux.

Les émotions

Les personnes avec TSA (trouble du spectre autistique) ont besoin d'apprendre les émotions. Il y a des distorsions cognitives sur l’interprétation de celles-ci.

Exemple: Un Aspie bousculé par accident pensera que c'est volontaire.

On peut utiliser une boite à outils pour réparer les sentiments, faire des activités pour évacuer la journée :

. Sport - relaxation - solitude - musique - massage - dormir - marcher dans la nature - animaux.

. Les moments sociaux :

- temps avec la famille
- passer du temps avec un animal

. L'affection :

- approbation.
- intensité.
- durée.

. Événement(s) en perspective :

- pas d’énervement.
- prévisible.
- dire quoi faire, et pas les erreurs faites

. Outils sensoriels :

- bouchons d'oreilles.
- Déodorant sans parfum.

. Médication (quand l'enfant est trop anxieux) :

- SSRI - inhibiteur de la sérotonine pour l'anxiété - (mais attention, prévoir la stratégie de sortie lorsqu'on commence un traitement).
- Stimulant.
- Antipsychotique qui n'aide pas à résoudre les problèmes.

. Autres stratégies :

- l'argent, attention ils sont des capitalistes nés.

Les outils inadéquats 

- Violence.
- Etre seul trop longtemps.
- Automutilation.
- Auto-injures.
- Alcool, drogues.
- Confrontation avec les autres.

L'alcool et la drogue font complètement baisser leur anxiété, ce qu'ils n'ont jamais vécu, Ils se sentent si bien que la drogue peut devenir leur intérêt restreint.
1 personne sur 4 dans les cliniques de réhabilitation d'alcoolique ou drogués sont des personnes Asperger.

Réactions psychologiques au fait d'être différent

La prise de conscience de leur propre différence se fait vers 6, 7 ou 8 ans, cela entraîne:
- Dépression (faible estime de soi, isolement social)
- Fuite dans l'imagination, la personne se réfugie dans un monde, une vie imaginaire. Le monde réel les rejette, ne les accepte pas.
- L'arrogance (la personne Asperger se croit supérieure aux autres).
- L'imitation

La dépression
1/3 des Asperger sont dépressifs, le signe principal sera une attitude pessimiste (l'optimisme est la meilleure des psychoses).

Les signes inhabituels de dépression qui doivent alerter :
- L’intérêt pour le morbide et le macabre.
- Le visionnage de films de mort ou de désespoir.
- La personne allait bien le matin et d'un seul coup le groupe se moque et l’Asperger tombe en dépression.

Les réactions au diagnostic
Peu d'adolescents voient des avantages à être diagnostiqués Asperger, ils ont peur de la réaction des pairs par rapport au handicap, d'être stigmatisés. Les autres enfants peuvent être très intolérants.

Les raisons pour être triste.
- La solitude.
- Le rejet, le harcèlement.
- L’épuisement pour réussir a s’intégrer.
- Penser que ce que disent les pairs est vrai.
- Trop sensible.
- Trop anxieux.
- Épuisé par les efforts pour peu de résultats.
- Incompris par les proches.
- Trop de changements (entraînent l’épuisement).
- Décès des animaux ou des proches.
- Ne pas parvenir à gérer sa colère.
- Se sentir invisible à l'école.
- Dysphorie de genre.
- Les abus financiers, sexuels et sociaux.

Les facteurs qui prolongent et augmentent l’intensité de la dépression
- Moins d'amis pour être soutenu.
- Difficultés à s'inspirer du bonheur des autres.
- Faible estime de soi.
- Moqueries des camarades.


L'autiste souffre du comportement et de l'attitude des autres et pas de l'autisme en lui-même.

Comment aider son enfant ?
- Parler à l'enfant de ses qualités, tant au niveau de sa personnalité, que de ses capacités. Tenir un classeur où sur chaque page en titre, mettre une qualité de l'enfant, et sur le reste de la page des exemples, des preuves tangibles de ses qualités.
Ce classeur permettra à chaque fois qu'on le regarde de remonter l'estime de soi de l'enfant Asperger.

- Utiliser un héros comme modèle et noter les points communs, et les progrès de l'enfant pour ressembler a ce héros.

- Lui rappeler qu'il est différent pas défaillant.

- Lui rappeler de ne pas sacrifier sa personnalité pour les autres.

La réserve d’énergie
Nous avons tous une réserve d’énergie ;

- Certains événements, certaines actions vont baisser cette quantité d’énergie.
- D'autres vont augmenter cette quantité d'énergie.
- Lorsque toute l’énergie est épuisée, c'est la dépression.

Les personnes perdent beaucoup d’énergie sur des choses du quotidien. Il faut développer ce qui va augmenter cette énergie.

Un tableau dans lequel on va inscrire dans une colonne tout ce qui fait perdre de l’énergie et dans l'autre ce qui va remonter l’énergie. Afin, quand on en a besoin de piocher des idées.

Questions de la salle
La paranoïa a t- elle à voir avec l'autisme ?
- L'apparente paranoïa peut être réelle, avec des personnes qui se moquent ou agressent la personne autiste.
- Il peut y avoir une mauvaise interprétation des intentions de l'autre.
- La peur que l'on rit de vous, la mauvaise interprétation des rires qui sont perçus comme des moqueries sont plutôt dus à la cruauté et à la violence des pairs neurotypiques.

La gestion du sommeil et des insomnies dues à l'anxiété
Pour une personne avec TSA, il faut en moyenne 45 minutes pour s'endormir, l'anxiété empêche la détente donc l'endormissement. Une fois au lit, on réfléchit aux pensées négatives qu'on pouvait zapper dans la journée avec les intérêts restreints...

Pour aider la personne à se détendre, on peut lui mettre de la musique, ou le parent peut monologuer calmement.

L'apprentissage de la conduite
Les personnes Asperger peuvent être très performantes en code de la route, et dans le fonctionnement du véhicule. Leurs difficultés viennent de gérer le comportement des autres, de l'anticiper convenablement, ainsi que dans l’inattendu.

Les Asperger peuvent être d'excellents chauffeurs de taxis, ou encore conducteurs de camions ; ils ont une capacité à mémoriser les plans des villes impressionnante.

Gérer la fratrie neurotypique
L'enfant Asperger devient un peu le centre d’intérêt de ses parents. Il va falloir expliquer aux frères et sœurs pourquoi. Les frères et sœurs peuvent avoir deux types de réactions, soit ils vont aider les parents, soit provoquer, saboter tout ce qu'on fait pour l'enfant Asperger par vengeance.

Annoncer le diagnostic et à qui?
On peut en parler à l'école, certains enfants seront protecteurs et d'autres se serviront de l'information pour se moquer.

Pour l’annoncer pour les adultes, plutôt non dans le CV, mais durant l'entretien en préparant des qualités des Asperger, cela peut être un avantage pour l'emploi.


Merci a Aby et l'Espion du coin, qui ont corrigé mes fautes d'orthographe.